Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2017

Lee Godie

 

 

Lee Godie

 

Née Jamor Emily Godee le 1er septembre 1908, elle meurt le 4 mars 1994.

Lee Godie était une artiste de rue, elle a passé une grande partie de sa vie dehors. Elle dormait sur les grilles, dans des parcs de syationnement et quand le temps était trop froid, dans des hôtels bon marché. Cela semblait être son choix de vie, personne ne sait où, ni comment elle peignait.

Autour de 1968, elle commence à vendre ses toiles aux passants dans les parcs du centre-ville et sur les marches de l'Art Institute de Chicago sur North Michigan Avenue. Elle se proclamait "French impressionist", "beaucoup mieux que Césanne". Elle ne vendait ses peintures qu"aux gens qu'elle appréciait. Il n'y avaiy aucune garantie qu'elle souhaite même vous parler, encore moins vous vendre une oeuvre. Connue principalement pour ses peintures et ses dessins à tempera, aquarelle et encre, elle réalise aussi des auto-portraits mis en scène dans des photomatons qu'elle fixait parfois aux peintures.

Ses oeuvres sont dans les collections permanentes de nombreux musée dont le Smithsonian, le Musée national d'art américain et l'Institution Arkansas Arts Center.

 

 

 

2950b99d7ee37b54686f6fc7473a4b45.jpg

Photo : Steve Kagan 1985

 

9577de2056cc8870ec66b66cbb79af35--orange-tops-red-hats.jpg

18e2be212157e5b6bcad0afdba2edbe1--all-seeing-eye-art-sites.jpg

fd35dc47dfc576e9d944e2b9e1b6a185--lee.jpg

c8208d5d2de2e46e1bde51a5c11ad5db.jpg

Godie1-1.jpg

godieTHIS.jpg

2.jpg

Godie4.jpg

Lee-Godie-4.jpg

ladyhat1.gif

tumblr_n8o6ya2INu1sxt828o6_1280.png

22/06/2017

Cailloux peints au Portugal

 

Trouvé sur Facebook ces photos de cailloux posés les uns sur les autres comme des cairns et peints en fonction de l'inspiration de l'auteur qui pose fièrement devant ses créations. Probablement Aldo Miro, c'est la seule indication qui accompagne les photos et certainement au Portugal, si on en croit le drapeau qui flotte au sommet du bateau. On y voit des hommes barbus, des femmes, un requin, un crocodile, des poissons, des oiseaux marins, un coq emblème du Portugal, un bateau et même une guitare.

 

 

19400293_10209250682964235_9021391867650702167_o.jpg

19264501_10209250668483873_5709849223764755321_o.jpg

19264716_10209250681524199_8490993194013132602_o.jpg

19388500_10209250670763930_6533000207801959744_o.jpg

19388773_10209250669803906_7525355311897391688_o.jpg,

19390502_10209250681884208_6558924406443370932_o.jpg

19390822_10209250667883858_2575497486439943734_o.jpg

19400584_10209250683684253_2655759475256795795_o.jpg

19402045_10209250672963985_6861217428734780785_o.jpg

19402268_10209250682204216_8652423013528478672_o.jpg

19417483_10209250668123864_794831815239214398_o.jpg

19417570_10209250665523799_7627234565667924395_o-1.jpg

19250735_10209250669123889_812625629217092391_o.jpg

23/03/2017

Ceija Stojka

 

ceija Stojka

1933-2013

11_Ceija Stojka_1995_Copyright Christa Schnepf.jpg

 

Née dans une famille de marchands de chevaux Roms en Autriche, Ceija Stojka est déportée par les nazis, à l'âge de 10 ans avec toute sa famille, dans 3 camps de concentration différents à partir de 1943.

Son père et son frère ne reviendront pas des camps.

Rescapée avec sa mère et 4 frères et soeurs, et bien que considérée comme analphabète, elle a raconté son histoire dans un livre publié en 1988 et devenu célèbre : "Nous vivons dans la clandestinité-Souvenirs d'une Rom-Tsigane", qui a attiré l'attention sur le sort des Roms sous le nazisme.

Elle a ensuite publié "Voyageuse de ce monde" en 1992.

"J'ai pris un stylo pour écrire, car j'avais besoin de m'ouvrir, de crier", expliquait-elle en 2004 lors d'une conférence au Musée Juif de Vienne.

 A partir des années 1990, elle se à peindre et à dessiner. Totalement autodidacte dans ce domaine également, elle s'y consacrera corps et âme jusqu'à sa disparition en 2013.

Son oeuvre peinte ou dessinée,réalisée en une vingtaine d'années, sur papier, carton ou toile, compte plus d'un millier de pièces.

Les textes écrits par Ceija Stojka, aussi poignants, expressifs, poétiques et visionnaires que ses oeuvres, ont fait d'elle la première Rom témoignant du génocide des tsiganes (500000 ont été exterminés dans les camps).

Une exposition à la Friche-Belle de Mai, à Marseille, dans le cadre du festival Latcho Divano lui est consacrée jusqu'au 8 avril 2017.

Antoine de Galbert, fondateur de la Maison rouge à Paris consacrera, l'hiver prochain, une grande rétrospective à l'oeuvre de Ceija Stojka.

Le dernier témoignage de Ceija Stojka, "Je rêve que je vis ?" vient d'être publié aux éditions Isabelle Sauvage.

 

 Sources :

www.ceija-stojka-berlin2014presse_press -  culturebox.francetvinfo  - wikipédia - télérama n°3506  

 

CeijaStojka_01.jpg

CeijaStojka_02.jpg

CeijaStojka_03.jpg

CeijaStojka_04.jpg

ceija_stojka_bahnhof_heute_ist_gestern_2001_csm_41_530x530_q80.png

ceija_stojka_der_letzte_zug_2011_csm_104_530x530_q80.jpg

ceija_stojka_die_pukkse_block_10_auschwitz_meine_familie_122004_csm_121_530x530_q80.jpg

ceija_stojka_ich_fuehle_es_als_es_gestern_waere_2004_csm_106_530x530_q80.jpg

ceija_stojka_kinder_steht_gerade_2002_csm_103_530x530_q80.jpg

ceija_stojka_mama_lass_uns_sterben_2005_csm_101_530x530_q80.jpg

ceija_stojka_nie_wieder_jawohl_1996_csm_99_530x530_q80.jpg

 

 

ceija_stojka_cinq.png

ceija_stojka_mich_holt_der_hungertod_1995_csm_76_530x530_q80.jpg

ceija_stojka_ohne_titel_1994_csm_84_530x530_q80.jpg

ceija_stojka_six.png

CeijaStojka_05.jpg

CeijaStojka_06.jpg

CeijaStojka_07.jpg

ceija_stojka_ohne_titel_2001_csm_68_530x530_q80.jpg