Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2016

Halima Adji

 

Halima Adji

 

 

Halima vit dans un Foyer d'Accueil Médicalisé dans l'Hérault. Née en 1962 à Bédarieux, elle manifeste et exprime très tôt un vif intérêt pour le dessin. Halima parle volontiers du plaisir que lui procure la création. C'est visiblement pour elle une nécessité vitale qu'elle exprime quotidiennement. Des centaines de ses dessins, sont entassés dans les placards de la salle d'ergothérapie de son établissement. Halima aime les montrer, les exposer mais ne souhaite pas les vendre. Ils sont une partie d'elle-même dont elle ne peut se séparer.

Ses dessins, le plus souvent sur papier format raisin, dans un style naïf et onirique, réalisés aux crayons de couleur, cernés au feutre, montrent des visages-masques et des corps en torsion semblant participer à une joyeuse sarabande au milieu d'objets divers et variés. Halima rempli entièrement l'espace de la feuille, ne laissant que rarement du blanc. Les fonds quadrillés, dépourvus de perspective créent une continuité dans l'ensemble de son travail, dans lequel on devine différentes périodes.

 

 

DSC_0015 copie.jpg

 

 

DSC_0007 copie.jpg

DSC_0008 copie.jpg

DSC_0009 copie.jpg

DSC_0010 copie.jpg

DSC_0011 copie.jpg

DSC_0012 copie.jpg

DSC_0013 copie.jpg

DSC_0014 copie.jpg

DSC_0015 copie.jpg

DSC_0016 copie.jpg

DSC_0019 copie.jpg

DSC_0020 copie.jpg

DSC_0021 copie.jpg

DSC_0017_modifié-1 copie.jpg

DSC_0018_modifié-1 copie.jpg

DSC_0022 copie.jpg

DSC_0023 copie.jpg

DSC_0024 copie.jpg

DSC_0025 copie.jpg

DSC_0026 copie.jpg

DSC_0027 copie.jpg

DSC_0028 copie.jpg

DSC_0029 copie.jpg

DSC_0030 copie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

04/12/2016

L'Atelier-Musée Fernand Michel

 

L'Atelier-Musée Fernand Michel 

 

 

C'est autour de l'ancien atelier de leur père Fernand Michel et de la maison familiale, que Patrick et Denys Michel ont créé dans le quartier des Beaux-Arts à Montpellier, un espace culturel dédié à l'Art Brut et Singulier.

Après sept années de travaux, de rénovations et de recherches d'oeuvres avec l'association A.D.A.B.S (Association pour le Développement de l'Art Brut et Singulier) le Musée est enfin inauguré en grande pompe, le 18 mars 2016, en présence entre autre de Cérès Franco, de Laurent Danchin et de nombreux artistes et personnalités de la mouvance brute et singulière.

On entre dans le Musée par sa partie contemporaine. Au rez-de chaussée la salle consacrée aux expos temporaires est investie par les oeuvres du maître du lieu, Fernand Michel et à sa vision de la femme toute en zinc et rondeur. A l'étage deux grands espaces sont consacrés à la collection d'Art Brut, collectée pendant plusieurs années par Patrick et Denys Michel et enrichies de prêts de collectionneurs privés. Tous les grands noms de l'Art Brut historique ou plus récents y sont représentés. Wolfli, Aloïse Corbaz, Madge Gill, Gaston Chaissac, Auguste Walla, Raphaël Lonné, Augustin Lessage, Robillard, L. Plny, Louis Pons, Anselme Boix-Vives, Joseph Crépin, Paul Amar, Nedjar, Sanfourche, Jaber, Pépé Vignes, Scottit Wilson, Baya, Carlo Zinelli, Pépé donate, Danièle Jacqui , Simone Le Carré-Galimard, Pierre Petit ainsi que deux magnifiques sculptures d' A.C.M. pour ne citer que les plus connus. On y voit aussi des créations qui se rattachent plutôt à l'Art Populaire et toute une partie consacrée au Folk Art américain avec entre autre Mary T. Smith et ses peintures sur tôles ondulées.

Dans la cour qui sépare le bâtiment récent de l'atelier d'origine, ont pris place un crocodile et deux éléphanteaux en ciment et galet rescapés du jardin d'Horace Diaz dont la disparition a entrainé la dispersion des oeuvres.

Dans l'atelier de Fernand Michel à proprement parlé, outre quelques unes de ses créations, sont présentées les nombreuses pièces d'Art Singulier et d'Art Populaire, d'amis pour la plupart, que ce dernier a collectées et conservées sa vie durant. On y voit au milieu des nombreuses créations populaires et modestes, des lièges de Claude Massé, des bois peints de Mario Chichorro ainsi que 3 tableaux de Ciska Lallier.

Avec plus de 2300 oeuvres de 250 artistes présentés sur 800 m2, l'Atelier-Musée Fernand Michel fait partie  dorénavant, avec la Collection Céres Franco à Montolieu, le Musée des Arts Modestes à Sète et le Musée d'Art Singulier de Philippe Aïni à Servies en Val dans les Corbières,  des sites incontournables qui font de la région un haut lieu de tous ces Arts dits Bruts, Singuliers, Populaires, Modestes, Hors Normes et caetera....

 

 

 

DSC_0036.jpg

DSC_0059.jpg

DSC_0063 copie.jpg

DSC_0064 copie.jpg

DSC_0065 copie.jpg

DSC_0066 copie.jpg

DSC_0055 copie.jpg

 

DSC_0034 copie.jpg

DSC_0057 copie.jpg

DSC_0037.jpg

DSC_0054 copie.jpg

DSC_0038 copie.jpg

DSC_0039 copie.jpg

DSC_0050 copie.jpg

DSC_0040 copie.jpg

DSC_0053 copie.jpg

DSC_0041 copie.jpg

DSC_0042 copie.jpg

DSC_0043 copie.jpg

DSC_0044 copie.jpg

DSC_0046 copie.jpg

DSC_0047 copie.jpg

 

 

23/11/2016

Jacqueline B.

 

 Jacqueline B. née en 1928 à Perpignan.

 

Née d'amours illicites entre deux personnes mariées chacune de leur côté, Jacqueline n'a pas été reconnue devant l'état civil et devient pupille de l' Assistance publique. Son père décide, tout de même avec l'accord de son épouse, de la prendre en charge dès sa naissance et la confie à ses employés de maison puis l'envoie en pension jusqu'à l'âge de cinq ans. Elle revient sous le toit familial et lorsque son père se remarie, elle est élevée par une belle-mère affectueuse. Maigre et nerveuse, elle connaît de grandes difficultés scolaires, de sorte qu'elle est confiée successivement à deux établissements tenus par des religieuses pour revenir finalement dans la maison familiale. A vingt-trois ans, elle sait à peine lire et écrire et sa santé est fragile. Les soins attentionnés que lui donne sa belle-mère améliorent sa santé mais son comportement demeure inchangé. Encouragée par Madame B., elle se met alors à dessiner, des visages, des figures et des corps déformés. Elle dessine avec beaucoup d'engouement et régulièrement pendant dix ans. Elle fait preuve de beaucoup de finesse et de perspicacité et ses peintures témoignent d'un esprit remarquablement poétique et créatif.

Son oeuvre est présentée dans les cahiers de l'Art Brut n°4.

Elle est présente dans la Collection abcd art brut (France)

 

                                          Galerie du moineau écarlate - Collection Eric Gauthier

 

 

 

 

67ce81_05828eead2c4452b885ce76f42830e99~mv2.jpg_srz_600_461_85_22_0.50_1.20_0.jpg

Collection Eric Gauthier

67ce81_257db16fc5c548e99c3a1e8a5fb5c7ce~mv2_d_1712_1311_s_2.jpg

Collection Eric Gauthier

JACQUELINE.B.1803.jpg

Collection abcd

JACQUELINE.B.1804.jpg

Collection abcd

JACQUELINE.B.1805.jpg

Collection abcd

medium_jacqueline_1.jpg

pris sur le blog Animula Vagula

medium_jacqueline_barbu.jpg

Animula vagula

medium_recto_jacqueline.jpg

Animula Vagula