Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/10/2017

Eli Garnier

 

 

 

Eli Garnier

 

Après des années de route, passées à sillonner la France dans tous les sens, guitare sur le dos et vivant de travaux saisonniers ou de récoltes diverses, Eli Garnier, il y a une dizaine d'années, est placé en institution.

  Agé aujourd'hui de 53 ans, il vit depuis deux ans  au Foyer d'Accueil Médicalisé "Le Carrignan" à Ribaute dans l'Aude.

Eli peint plusieurs heures par jour depuis des années. Il peint essentiellement sur des cahiers d'écoliers qu'il assemble par trois ou quatre à l'aide de scotch d'emballage pour en faire des sortes de gros bouquins, qui années après années envahissent les étagères de sa chambre. Des dizaines et des dizaines de cahiers, dans lesquels il consigne des réflexions personnelles sur son quotidien et ses activités ainsi que des cantiques qu'il connait par coeur. Face à ces pages d'écriture pratiquement illisibles (il avoue  avoir du mal à se relire lui même) Eli peint des arbres. Des arbres, des arbres, toujours des arbres sur fond de paysage, dans une facture plutôt classique et  avec de plus en plus d'application, selon ses propres dires.

Depuis peu, Eli peint aussi, d'après nature et sur toile. Il a pris récemment pour sujet, le cabanon en pierre au milieu des vignes, qu'il voit depuis sa chambre. Il a participé, avec ses toiles, au dernier salon "Un autre regard, d'autres artistes", qui réunit annuellement des créations réalisées dans des établissements médicaux- sociaux de la région.

Eli est visiblement sensible à l'intérêt que l'on porte à son travail et souhaite, dans la mesure du possible, participer à d'autres expositions.

 

DSC_0001 copie.jpg

DSC_0015 copie.jpg

DSC_0002 copie.jpg

DSC_0003 copie.jpg

DSC_0007 copie 2.jpg

DSC_0008 copie.jpg

DSC_0009 copie.jpg

DSC_0010 copie.jpg

DSC_0011 copie.jpg

DSC_0012 copie.jpg

DSC_0013 copie.jpg

DSC_0014 copie.jpg

DSC_0004 copie.jpg

DSC_0005 copie.jpg

DSC_0006 copie.jpg

DSC_0016 copie.jpg

29/09/2017

Ulysse Kerdranvat

 

 

Ulysse Kerdranvat

 

Ulysse est né le 9 octobre 1999. Atteint de syndrome autistique, il a toujours vécu chez ses parents. Ses derniers voyant le goût et l'attirance de leur fils pour le dessin, essayent de développer chez lui, le plus possible cette aptitude. Il participe régulièrement à des ateliers peinture et dessine de manière hebdomadaire avec l'artiste Serge Griggio.

Ulysse réalise spontanément des dessins très minutieux, dans une géométrie rigoureuse, qui peuvent évoquer à la fois des insectes, des vaisseaux spatiaux ou parfois des codex précolombiens, une source d'inspiration qu'il trouve dans son amour pour les voyages

 

 

DSC_0009 copiemail.jpg

 

DSC_0001 copie.jpg

DSC_0002 copie.jpg

DSC_0003 copie.jpg

DSC_0004 copie.jpg

DSC_0005 copie.jpg

DSC_0006 copie.jpg

DSC_0010 copiemail.jpg

DSC_0011 copiemail.jpg

 

 

 

 

29/07/2017

Les cartographies de Jean-Pierre

                                            

                                            Les cartographies de Jean-Pierre

 

 (De Jean-Pierre) on ne sait rien : ni photo, ni biographie. Seul le discours clinique répond à l'énigme du prénom. Jean-pierre, psychotique et myopathe, mort à vingt cinq ans "de la myopathie qui l'immobilisait"...

... Cartographies, paysages imaginaires, plans, traités au feutre, au stylo bille, aux crayons de couleur, ces moyens de base mis à disposition dans les établissements spécialisés. Chaque dessin représente à sa manière un site urbain. Pas de figure humaine, seuls des entrelacs obsessionnels de routes, d'autoroutes, d'échangeurs qui se croisent, se superposent. Réseaux inextricables, ponctués parfois par des signes (pancartes, panneaux, flèches, indications routières...) qui se confondent avec les bâtiments, indiqués sommairement, de façon géométrique, dans un souci de précision et de schématisation extrêmes...

... Cette volonté obsessionnelle de déplacement, ce dynamisme défiant l'immobilité du malade, sont comme sublimés dans sa première oeuvre : mosaïque de papier où prend forme peu à peu, sur cent dix feuillets, une mégapole imaginaire...

 

 

Extraits d'un texte écrit par Barbara Lettelier pour la plaquette de l'exposition : "E tinéraires cartographies et abécédaires" organisées par le Docteur Guy Roux en 1994 au Musée Singer-Polignac Centre d'Etudes de l'Expression - Centre Hospitalier Sainte-Anne.

 

 

IMG_20170728_0001 copie.jpg

IMG_20170728_00031.jpg

IMG_20170728_0001.jpg

IMG_20170728_0002.jpg

IMG_20170728_0004.jpg

IMG_20170728_0005.jpg

IMG_20170728_0006.jpg

IMG_20170728_0007.jpg

IMG_20170728_0008.jpg