Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2015

Les architectures de Jean-Luc

 

Les architectures et les avions de Jean-Luc

 

 Cette série de dessin au feutre a été réalisé avant 1999 par Jean-Luc, résident d'un Foyer d'Accueil Médicalisé dans l'Hérault. Jean-Luc dessinait beaucoup, toujours au feutre, sur papier ou sur carton. Il s'inspirait d'images trouvées dans des revues ou de ses sorties. Des couleurs vives, des perspectives aplaties, une recherche esthétique, un travail minutieux et un vif intérêt pour l'architecture et les avions caractérisent son oeuvre.

 

 

 

IMG_0014 copie.jpg

IMG_0015 copie.jpg

 

IMG_00151 copie.jpg

 

DSC_0349.jpg

 

DSC_0348.jpg

 

IMG_00121.jpg

 

DSC_0353.jpg

 

DSC_0354.jpg

 

DSC_0351.jpg

DSC_0350.jpg

 

 

IMG_0013 copie.jpg

DSC_0347.jpg

 

07/03/2015

Gérard Hansotte

 

"Le zoo de Barquillère" de Gérard Hansotte

 

 Gérard Hansotte, né en 1944 est un maçon à la retraite qui depuis 17 ans créé des animaux en ciment, souvent recouverts de galets, qu'il installe ensuite dans son jardin. Des animaux exotiques, girafes, éléphants, autruches, crocodiles,... Des animaux disparus, mamouths, dinosaures, mais aussi des animaux plus familiers, chiens, cerfs, sangliers moutons, etc....Seulement deux représentations humaines dans le zoo de Gérard : "l'Homme de Tautavel" et un autoportrait en ciment, les mains sur les genoux, assis sur un petit murs de galets.

Gérard Hansotte vit dans un petit 'lieu dit" près de Foix dans l'Ariège.

 

 Source et photos : "Les grigris de Sophie"

P1320407.JPG

 

 

 

P1320354.JPG

P1320361.JPG

P1320368.JPG

P1320364.JPG

P1320429.JPG

06/03/2015

Michel Reverbel

 

 Michel Reverbel

 

J'ai découvert l'environnement de Michel Reverbel, il y a quelque temps déjà sur le blog "Hérault insolite". L'auteur y évoque l'accueil particulièrement froid qu'il a reçu de la part du créateur de ce lieu, quand il a essayé de le rencontrer. "Ne cherchez pas le contact avec lui...profitez vite fait de sa créativité avec ce que vous voyez et sauvez vous vite s'il sort." conseille-t-il à ses lecteurs. Quelques uns témoignent d'ailleurs de leur déboire respectif face à ce coriace créateur.

 Graciela Garcia (El hombre Jasmin) qui passait par là au cours d'une de ses pérégrinations a été reçu à coup de jets d'eau vindicatifs. Après une petite enquête de voisinage, elle a réussi à obtenir quelques informations sur l'individu, que l'on peut lire sur son site. Mais c'est surtout sur le site de Jo-Farb Hernandez : "Spaces Archives", que j'ai trouvé le plus d'informations le concernant. A lire ci-dessous dans une traduction internet approximative.

 

 

À propos de l'Artiste / Site

On sait très peu de la vie au début de Michel Reverbel, bien qu'il soit dit qu'il avait été dans l'armée, et que plus tard, il gagnait sa vie faire des réparations mécaniques pour les habitants. Il a apparemment un tempérament capricieux: parfois il faire des réparations pour les temps libres et d'autres qu'il serait entrer dans ces arguments avec ses clients qu'ils viendraient à coups de poing.

Michel Reverbel a créé un environnement complexe sur le côté de la route en face de la rue principale qui traverse le petit village de Viols-le-Fort; son placement est tel que que l'intention est pour les passants puissent voir sans déranger l'artiste. Très peu de l'environnement intérieur est visible de la rue, à l'exception, d'en haut, d'un avion "fantôme", complète avec un pilote «squelette». Une citation imprimé sur l'aile lit, "l'avenir ne est pas de prédire, mais de rendre possible," avec une image de l'écrivain Saint-Exupéry.

A l'extérieur de la clôture divisant sa propriété de la route, Reverbel a accroché une série de portraits peints. Images de dirigeants mondiaux (Poutine, de Gaulle, le prince Charles) sont installés à côté de portraits de cinéma et de télévision des stars internationales comme Peter Falk et Tom Selleck, musiciens, et les joueurs de football. De nombreuses pancartes avec le texte alternent avec les portraits; entre autres, on dit: «Maintenant, je sais. Quand je étais jeune (aussi haut que trois pommes) je l'ai dit, je sais, je sais. Au moyen-âge, je ai appris plus - que tout ce que je sais peut être contenue dans trois ou quatre mots:. Je sais que l'on ne sait jamais ... "Un grand panneau sur le dessus de ce qui semble être l'allée d'entrée lit" Hasta la Victoria [vers la victoire]; «note que ce est écrit en espagnol, pas le français. Un autre signe, délimitée en rouge comme les panneaux de signalisation trouvés à travers le pays, lit "Mériel," une communauté dans le département du Val d'Oise. Les textes sont rédigés en français, espagnol, provençal et catalan.

Reverbel est considéré comme une énigme parmi les habitants de la ville; il a été décrit comme méchant [signifie] et un fou. Il a tendance à garder pour lui, même se il ne se prévaut des ressources locales telles que la boulangerie, comme il se dirige pour obtenir son pain chaque matin. Ses œuvres et les textes apparaissent défi face à la désapprobation de la communauté; un long texte sur le côté droit de l'allée d'entrée lit comme suit: «Bien que l'on pense que d'autres prédisent le pire, pour ma part je ai décidé de continuer à les contredire. Il est donc, quand on a la chance de vivre avec force, que l'on ne veut pas entendre les prédictions de sa propre disparition. Je ai encore mille désirs, je suis pas dupe, ma fin ne fait aucun doute programmé, comme tout le monde, mais je attends sereinement. Et je vais continuer à ennuyer tout le monde qui est effrayé par le mouvement et la vitalité ... ".

Jo ~ Farb Hernández

 

 

 

IMG_20140316_170301.jpg

IMG_20140316_170312.jpg

IMG_20140316_170330.jpg

p1060075.jpg

p1060080.jpg

p1060103.jpg

p1060105.jpg

p1060108.jpg

p1060112.jpg

PC070051.JPG

IMG_20140316_170243.jpg

Photos: "Space-Archives" et "Hérault insolite"